Combat antifasciste

Communiqué sur les élections européennes

  • Par pg37
  • Le 31/05/2014

communique-1.png

Un taux d'abstention à 57%, un Front national à 25%, un Front de gauche à 6,5%... Bien sûr, on pourra se consoler comme on le voudra en observant la progression de la gauche hors de nos frontières, la magnifique victoire de nos camarades de Syriza en Grèce ou l'échec relatif des extrémistes de droite en Europe. Mais on ne va pas se mentir, ces élections européennes sont une défaite cuisante.

Une défaite pour le Front de Gauche, bien sûr, mais également pour tous les Français, assommés par l'austérité, trahis par le gouvernement, dont une partie est tombée dans le piège tendu par Marine Le Pen.

Le FN ne combat pas la politique économique de l'Union européenne. Il prône la même politique, recroquevillés derrière nos frontières.

Le FN ne combat pas la finance. Il veut "rassurer les marchés financiers."

Le FN ne défend pas les français, il leur ment en permanence, et les monte les uns contre les autres en fonction de leurs origines.

Le FN ne défend pas la France, il crache en permanence sur son Histoire et ses valeurs. Il est nostalgique d'un passé peu glorieux.

Le FN ne combat pas le système, il est son meilleur allié.


Les Français méritent mieux que cette bande de menteurs et d'arrivistes qui prétendent apporter le changement, mais qui incarnent en réalité ce qui se fait de pire en matière de politique politicienne, comme le laissent entrevoir les premières mesures prises dans les villes récemment passées sous leur coupe.

Face à ces escrocs, face à ceux qui leur ont permis de prospérer en enfonçant le pays dans la crise, le Front de Gauche, uni et rassemblé, représente plus que jamais la seule issue.

 

Comme membre du Front de Gauche, le Parti de Gauche 37 sera présent aux côtés de tous ceux qui luttent pour leurs conditions de travail, qui galèrent pour payer leur loyer ou pour trouver un travail ou vivre avec un budget décent.

Nous porterons à tous les niveaux la résistance aux politiques de destruction sociale menées aussi bien par la droite que par le gouvernement actuel.

Nous travaillerons à l'émergence d'une force capable d'incarner une alternative politique, fondée sur la justice sociale, la solidarité, la souveraineté populaire et la planification écologique.

Nous appelons tous nos concitoyens préoccupés par la situation actuelle et partageant nos valeurs à rejoindre le Front de gauche et ses organisations, afin de construire ensemble un avenir meilleur.

L'heure n'est plus à la résignation et à l'apathie, elle est à la construction et l'action collective.

Parti de gauche 37

Le 28 mai 2014

Le spectacle Manuel Valls / Dieudonné devrait être interdit !

  • Par pg37
  • Le 10/01/2014

Le spectacle Manuel Valls / Dieudonné devrait être interdit !

Le Parti de Gauche 37 est atterré par le pitoyable spectacle politicien donné ces derniers jours par le duo de comiques ratés Manuel Valls / Dieudonné M'bala M'bala, et demande au plus vite son interdiction.

Résumons les faits. D'un côté, un paranoïaque en pleine obsession antisémite, parasitant par ses délires le combat de ceux qui luttent réellement contre la politique impérialiste du gouvernement israélien, et dont le principal objectif avoué, hormis bien sûr de vendre des tee-shirts et de l'espace publicitaire à des annonceurs sur des sites de partage de vidéos, reste d'insérer des spécialités culinaires (pas très bonnes) de forme oblongue dans le fondement des gens. De l'autre, un ministre aux dents longues, promoteur dévoué de la politique économique qui plonge depuis des années la France et l'Europe dans la crise, qui n'hésite pas à s'asseoir sur des principes fondamentaux comme la liberté d'expression pour redorer son image de républicain droit dans ses bottes (il est vrai bien écornée par ses propres sorties récentes sur les gens du voyage) et pour faire oublier les échecs lamentables d'un gouvernement soi-disant de gauche, depuis longtemps converti à la doctrine libérale la plus crasse.

 

Aujourd'hui, cette sinistre farce touche directement les Tourangeaux, victimes de la pollution médiatique provoquée par l'interdiction du meeting que monsieur M'bala M'bala était censé donner au Vinci, prononcée par notre bon maire Jean Germain.

A ce propos, le Parti de Gauche 37 tient à rappeler que si les propos racistes et antisémites ne relèvent nullement de la liberté d'expression mais bien du délit, et sont à ce titre logiquement condamnés par la loi, il est en revanche problématique d'interdire de manière préventive des meetings du fait de troubles à l'ordre public n'ayant pas encore eu lieu. Nous sommes en République, pas dans le film Minority Report !

Par ailleurs, nous nous étonnons de la promptitude avec laquelle Jean Germain a fait annuler le meeting de monsieur M'bala M'bala, alors même qu'il laisse régulièrement défiler dans nos rues des groupuscules d'extrême droite provocant systématiquement des troubles à l'ordre public avérés (agressions physiques, injures racistes...). Si nous étions cyniques, nous dirions que s'en prendre à quelqu'un qui fait les gros titres des journaux constitue un moyen efficace de se faire une publicité gratuite à 3 mois des élections municipales et de faire oublier les affaires...

Enfin, cette position ne signifie en rien que le Parti de Gauche 37 entend laisser pignon sur rue à l'antisémitisme et au racisme. En revanche, nous pensons qu'on ne combat pas les délires consistant à faire des juifs (ou des musulmans, ou des roms...) la cause de tous nos malheurs en poussant des cris indignés et en se drapant des vertus républicaines, mais bien en argumentant, en raisonnant, bref, en réfléchissant et en faisant de la politique. Au lieu de cela, tout ce que messieurs Valls et Germain réussiront à faire, c'est donner davantage de visibilité médiatique à un comique déchu en pleine démence, et à auréoler le discours de celui-ci du prestige de la victime.

Nous conclurons en affirmant que les Tourangeaux et l'ensemble des Français méritent mieux que ces guignols qui font aujourd'hui l'actualité. Il est grand temps de donner un coup de balai, afin qu'ils s'en aillent tous et laissent enfin la place au peuple, lequel saura régler ses propres problèmes sans se faire récupérer par des dingues pour qui la dissidence n'est rien d'autre qu'un commerce juteux.

A Tours, le 10 janvier 2014

Face à la haine et la bêtise : la solidarité !

  • Par pg37
  • Le 14/11/2013

logo-pg37-1.jpg

Face à la haine et la bêtise : la solidarité !

Lundi 11 novembre, à l'appel du Collectif antifasciste tourangeau et de nombreuses organisations de gauche, plus de 400 personnes ont manifesté contre l'extrême droite, dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

Cette manifestation se voulait une réponse à la "marche des fiertés tourangelles" initiée par le groupuscule néo-fasciste Vox Populi.

Les manifestants dénonçaient la banalisation des thèses de l'extrême droite et toutes les politiques visant à diviser le peuple en lui désignant des boucs émissaires.

Les citoyens ne se sont d'ailleurs pas laissé berner, puisque le rassemblement de l'extrême droite fut un échec monumental. Entre 60 et 80 nazillons se sont retrouvés devant la cathédrale, la plupart crâne rasé et torche à la main, pour une déambulation où se mêlaient slogans haineux et chants de supporters, dans une pathétique tentative de remake des défilés de Nuremberg. En arrivant rue Colbert, le chef de cette pitoyable bande, Pierre-Louis Mériguet, par ailleurs membre du Rassemblement Bleu Marine et de son propre aveu déjà condamné plusieurs fois par la justice pour violences, a encore une fois montré son haut degré d'intelligence et de civilité en agressant à coup de chaise des personnes écoutant de la musique.

Plus ridicule encore, Pierre-Louis Mériguet se pose aujourd'hui en victime, venant chouiner contre de prétendus complots et proposant une lecture proprement hallucinante des évènements sur son blog, alors même que la tentative d'agression qu'il a commise s'est déroulée sous les caméras et a fait le tour des médias!

Ces incidents inacceptables viennent nous rappeler ce que sont réellement les groupes d'extrême droite : de vulgaires bandes de racailles semant la peur, détestant la France et ses valeurs républicaines, et justifiant leur violence en l'enrobant d'un discours nationaliste nauséabond.

Le Parti de Gauche d'Indre et Loire tient à féliciter les Tourangeaux qui se sont déplacés pour affirmer qu'à l'heure où nous souffrons tous de la crise, il est hors de question de laisser les ennemis de la démocratie parasiter le débat public et tenter de récupérer la colère populaire en défilant dans nos rues.

Nous demandons encore une fois au Préfet la dissolution de la bande violente connue sous le nom de Vox Populi Turone, et exhortons les pouvoirs publics à prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre hors d'état de nuire les groupes néo-fascistes et ne pas laisser les discours racistes et discriminants polluer la démocratie.

Enfin, nous appelons de nos vœux une politique efficace destinée à affronter la finance et à remettre l'économie au service de l'homme, seul moyen de mettre fin à une crise servant de terreau à l'extrémisme imbécile.

Non à la marche néo-fasciste de la "fierté tourangelle" !

  • Par pg37
  • Le 08/11/2013

logo-antifascisme-recyclage-nazis.jpgLe Parti de Gauche 37 se joint à l'appel du Collectif antifasciste tourangeau et invite les citoyens à manifester contre la tenue dans notre ville d'une soi-disant "marche de la fierté tourangelle".

Cette marche est organisée par Vox Populi Turone, regroupement local de nostalgiques de la Collaboration, de fous de Dieu, de hooligans et de petits bourgeois en manque de sensations fortes nourrissant des fantasmes de guerre civile. Ce groupuscule d'extrême droite joue sur les inquiétudes de nos compatriotes afin de leur instiller la haine d'autrui, et professe sous couvert de patriotisme la détestation de la France et de ses valeurs républicaines. Par le mensonge et la manipulation, Vox Populi, dont le dirigeant a de son propre aveu été condamné plusieurs fois par la justice pour des violences, a réussi à attirer dans ses filets une poignée de naïfs préférant se trouver des boucs émissaires (immigrés, musulmans, pauvres, homosexuels) que de combattre les vraies causes de la crise actuelle.

Alors que vous êtes nombreux à subir au quotidien les conséquences d'une politique économique mortifère, ne laissez pas une bande de voyous tenter de récupérer vos légitimes colères en promenant dans les rues de Tours leurs slogans haineux et leurs raisonnements simplistes.

Nous vous appelons donc à venir manifester à nos côtés lundi 11 novembre à 17h30, au départ de la place Jean Jaurès, afin de montrer à ces individus que la rue ne leur appartient pas, et de rappeler aux Tourangeaux que la solidarité et la fraternité sont plus fortes que le mensonge et la haine, et que le problème de notre pays aujourd'hui n'est pas l'immigration mais un système économique qui concentre toute la richesse entre quelques mains.

Meurtre de Clément : Rassemblement ce jeudi 6 juin à 18h00 Place Jean Jaures

Clement

Clément Méric, syndicaliste étudiant de Sciences Po, 18 ans connu pour son engagement anti-fasciste,   a été tué hier à Paris, près de la Gare Saint-Lazare, par un groupe de militants d’extrême droite, manifestement du Groupe JNR (Jeune Nationaliste Révolutionnaire) .

Violemment frappé au sol, laissé inanimé, il a été déclaré en état de mort cérébrale à l’hôpital Salpetrière.

Le Parti de Gauche s’incline avec beaucoup de tristesse et de colère devant la mémoire de notre camarade, que nous connaissions. Il adresse ses condoléances à sa famille et ses proches qui militaient à ses cotés.

Le Parti de Gauche interpelle le Ministre de l’intérieur et exige que les forces de police agissent dans les plus brefs délais pour retrouver les responsables de ce crime odieux. Le PG exige également la dissolution des Groupes d’extrême droite qui multiplient les actes de violence à Paris et à travers le pays depuis plusieurs semaines.Nous dénonçons le climat malsain qui voit la banalisation des idées d’extrême droite jusqu’au renvoi dos à dos de partis se réclamant de cette famille politique avec des forces démocratiques et antiracistes.

Le Parti de Gauche appelle tous ceux qui sont bouleversés par ce crime odieux et qui exigent la dissolution des groupes d’extrême droite responsables de la mort de Clément, à se retrouver jeudi 6 juin à 18h00 place Jean Jaurès à Tours.

Violences inacceptables contre des militants du PCF

communique.png

Ce mardi 7 mai vers 22h00, alors qu’ils sortaient du siège de leur Fédération à l’issue d’une réunion, des responsables communistes d’Indre-et-Loire ont été agressés, dont trois physiquement, par des individus membres du mouvement d’extrême droite Vox Populi. Une plainte a été déposée.

Vox Populi n’en est pas à son premier coup d’essai. Déjà en novembre 2012 des militants du Parti de Gauche  avaient été agressés par certains des membres de ce mouvement. Récemment ils s’en sont également pris à des locaux syndicaux étudiants. Nul ne peut ignorer les références de ce groupuscule à l’antisémitisme (Charles Maurras), au nazisme (Léon Degrelle), et ses liens directs avec des groupes ouvertement néo-nazis, pas même les medias locaux qui pourtant leur confèrent une tribune régulière, leur permettant ainsi de distiller auprès de la société leurs messages de haine.

Cette fois-ci c’en est trop. À l’heure où l’extrême droite tend à être banalisée, ces événements confirment sa dangerosité pour la vie démocratique. Nous ne devons pas laisser ce groupuscule agir en toute impunité !

Le Parti de Gauche affirme sa totale solidarité avec les militants communistes agressés et condamne avec la plus grande fermeté cette énième violence de Vox Populi. Nous en appelons ainsi à la responsabilité du ministre de l’intérieur Manuel Valls qui ne peut rester sans réaction et doit dissoudre ce groupuscule tout en arrêtant les coupables .

Par ailleurs, nous invitons l’ensemble des forces politiques d’Indre-et-Loire à condamner ces agissements et à réclamer également la dissolution de ce mouvement.
Par ces violences, ces groupes d’extrême droite montrent leur vrai visage et leur fonction : agresser ceux qui refusent l’austérité et qui se battent pour l’humain d’abord.
Face à la haine, nous ne lâcherons rien !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×