Démocratie

100 ans de guerres impérialistes, ça suffit !

  • Par pg37
  • Le 10/11/2014

RASSEMBLEMENT ANTIMILITARISTE, DEVANT LA FAC DES TANNEURS, 10H, TOURS, MARDI 11 NOVEMBRE 2014

100 ans de guerres impérialistes, ça suffit !


Le 11 novembre prochain marquera les 96 ans de la fin de la Grande Boucherie de 14-18, commencée il y a 100 ans. Plus encore que les autres années, nous aurons droit aux cérémonies officielles, aux discours guerriers et aux falsifications historiques à des fins de propagande.
On tentera de nous faire oublier que cette guerre fut une monstruosité qui coûta la vie à 9 millions de personnes (et laissa autant d'invalides) pour répondre à des jeux d'alliances politiques et à des intérêts économiques.

Ce mardi 11 novembre, nous rendrons hommage aux militant-e-s internationalistes qui tentèrent de résister aux appels à "l'Union sacrée" et qui, à l'instar de Jean Jaurès, le payèrent parfois de leur vie ; aux mutins de 1917 fusillés pour l'exemple ; aux travailleurs/travailleuses de tous les pays qui se mirent en grève pour bloquer l'économie de guerre ; et plus généralement, à tous les conscrits et civils victimes de cette barbarie, qui, pour paraphraser Anatole France, ont cru mourir pour la patrie, et sont morts pour des industriels.


Nous rappellerons également que 100 ans après, l'impérialisme reste le principal moteur des guerres en cours, et que les peuples en sont toujours victimes. Que ce soit le peuple d'Ukraine pris en tenaille entre les intérêts américains et russes, le peuple kurde massacré par les fascistes islamistes sous le regard complice de l'OTAN, le peuple palestinien écrasé par le colonialisme israélien, ou tous les peuples du Moyen-Orient ou d'Afrique, dont les ressources sont régulièrement pillées sous couvert de guerres humanitaires trouvant leur justification dans des situations instables créées par les interventions militaires passées.

Le rassemblement sera ponctué d'interventions, et se terminera par un verre de l'amitié.

Guerre à la guerre. Fraternité entre les peuples.

Premiers signataires : Alternative libertaire 37, Les Amis de Demain le Grand Soir, Ensemble 37, Nouveau Parti anticapitaliste 37, Parti communiste français 37, Parti communiste des Ouvriers de France 37, Parti de Gauche 37, Union syndicale Solidaires 37

Attitude scandaleuse des barons locaux !

  • Par pg37
  • Le 20/10/2014

communique-1.png

Attitude scandaleuse des barons locaux !

Le Parti de Gauche d'Indre-et-Loire entend condamner le comportement lamentable observé vendredi soir par messieurs Philippe Briand, maire UMP de Saint-Cyr-sur-Loire et président de Tours Plus, Frédéric Augis, maire UMP de Joué-les-Tours, Cédric de Oliveira, maire UMP de Fondettes et Wilfried Schwartz, maire PS de La Riche.

En effet, alors qu'avait lieu au Temps-Machine un concert du guitariste et compositeur américain Glenn Branca, de nombreux spectateurs ont été importunés par un petit groupe d'individus manifestement alcoolisés, parlant sans la moindre discrétion, simulant des accords de guitare à grand renfort de rires, et allant même jusqu'à improviser une Chenille, avant de quitter la salle sans attendre la fin de la représentation. Or, surprise, les perturbations n'étaient pas le fait de petits voyous, mais bien des quatre édiles précités !

Cette attitude pathétique ne fait que refléter tout le mépris qu'ont ces gens envers la culture, et plus généralement envers leurs concitoyens. Ces barons locaux sont en cela les parfaits représentants d'une caste politicienne coupée du monde, vulgaire et arrogante, cultivant l'entre-soi, se croyant au dessus du peuple, et n'ayant rien à envier à l'aristocratie décadente de l'Ancien Régime. Nous pourrions rire de cette démonstration de bêtise crasse, si ces individus n'étaient pas supposés représenter la République et ses valeurs, et ne donnaient de la politique une image aussi détestable. Comment dès lors s'étonner du profond dégoût qu'ils génèrent, se traduisant par une abstention toujours plus massive ? Allons-nous encore laisser longtemps ce genre d'individus salir l'idée même de politique ?

Pour le Parti de Gauche, cette anecdote illustre parfaitement la nécessité de changer les règles du jeu, de remettre en cause la professionnalisation de la politique et de prendre des mesures permettant de demander des comptes à nos élus. Nous défendons ainsi la mise en place du référendum révocatoire, offrant la possibilité de destituer un élu en cours de mandat si la majorité estime qu'il ne remplit pas bien son rôle. En ce sens, nous organiserons les 8, 9, 10 et 11 novembre prochains, une votation citoyenne sur cette question. Nous sommes par ailleurs convaincus de la nécessité pour le peuple de se rassembler et d'écrire une nouvelle Constitution, destinée à mieux contrôler nos élus et à nous protéger des abus de la caste.

Enfin, alors que cette affaire intervient dans un contexte où les salles de spectacle sont menacées par les politiques d'austérité et de coupe budgétaire, nous tenons à affirmer notre soutien à l'équipe du Temps machine, ainsi qu'à tous les lieux permettant l'accès à la culture au plus grand nombre.

Parti de Gauche d'Indre-et-Loire

A Tours, le 20 octobre 2014

Changeons les regles du jeu recto

Je signe pour la 6e République !

  • Par pg37
  • Le 12/09/2014

Changez la Constitution pour rendre le pouvoir aux citoyens!


N’attendez pas les consignes!

Je signe pour la 6erepublique

Suivez le mouvement pour la 6e République.

Sur le Web m6r.fr

Sur Twitter - Facebook - Google+

Courrier au Préfet des organisations locales solidaires de la Palestine

  • Par pg37
  • Le 23/08/2014

Le 7 août dernier, les organisations associatives, syndicales ou politiques inscrites dans le mouvement local de solidarité avec la Palestine écrivaient au Préfet d’Indre-et-Loire, concernant des pressions policières discriminatoires constatées pendant les mobilisations tourangelles.

"Monsieur le Préfet de l’Indre-et-Loire,

Nos organisations, inscrites dans le vaste mouvement populaire de solidarité avec le peuple palestinien qui s’exprime en France comme à travers le monde, appellent depuis des semaines à manifester notre colère et notre indignation face au massacre des habitant-e-s de Gaza. Nous réaffirmons notre farouche opposition au soutien de fait apporté par le gouvernement français à cette nouvelle agression sanglante, infligée par le pouvoir israélien à une majorité de civils palestiniens, dont près d’un quart sont des enfants.

Toutes nos manifestations se sont déroulées dans le calme et la détermination, sauf lorsqu’elles ont dû faire face, à Paris, aux violentes provocations des nervis de la « Ligue de Défense Juive » ; ou lorsqu’elles ont été interdites, les autorités ayant ainsi choisi de criminaliser notre soutien légitime pour la défense des droits du peuple palestinien, en l’assimilant scandaleusement au délit d’antisémitisme. En nous accusant faussement d’importer le « conflit » en France, nos responsables politiques pensent ainsi passer sous silence leurs collusions avec d’une part un Etat israélien qui est en passe de se voir accusé de crime contre l’humanité, et avec d’autre part,  son officine française, le CRIF épaulé sur le terrain par son bras armé, la LDJ. De nombreuses personnes ont ainsi pu être arrêtées, placées en garde à vue, parfois condamnées en comparution immédiate ou inculpées et en attente de leur procès.

A Tours, indépendamment de nos appels à nous rassembler ou à manifester, ont eu lieu différents rassemblements et manifestations spontanés. En chacune de ces occasions, les organisateurs se sont montrés pleinement responsables. Nous avons pu néanmoins y observer ou être informés de pressions policières discriminatoires, exercées « au faciès » à l’encontre de jeunes de quartiers populaires de l’agglomération tourangelle, venus y participer pacifiquement et en toute responsabilité. Certains ont ainsi été contrôlés, ostensiblement photographiés et/ou filmés. De plus une jeune femme verbalisée au prétexte d’une infraction au code de la route alors qu’elle était stationnée et sortie de son véhicule, s’est même vu reprocher par un policier le port d’un drapeau palestinien, le tout assorti de remarques relatives à son apparence « étrangère » mettant en doute le fait qu’elle puisse être de nationalité française.

      Nous condamnons vigoureusement ces pratiques institutionnelles délictuelles. Nous condamnons également les interdictions de manifester et la       criminalisation des militants et citoyens qui apportent leur soutien au peuple palestinien martyrisé. Nous demandons l’abandon de toutes les poursuites et l’annulation de toutes les condamnations intervenues à ce titre."

Le contenu de ce courrier a été formellement approuvé par l’ensemble des organisations qui ont appelé ces dernières semaines aux manifestations organisées à Tours : Comité tourangeau France Palestine Solidarité, Collectif Palestine 37, Coordination BDS 37, PCF 37, JC 37, CGT 37, FSU 37, NPA 37, PG 37, POI, Bienvenue en Palestine, ABIR Association, CAR 37.

Communiqué sur les élections européennes

  • Par pg37
  • Le 31/05/2014

communique-1.png

Un taux d'abstention à 57%, un Front national à 25%, un Front de gauche à 6,5%... Bien sûr, on pourra se consoler comme on le voudra en observant la progression de la gauche hors de nos frontières, la magnifique victoire de nos camarades de Syriza en Grèce ou l'échec relatif des extrémistes de droite en Europe. Mais on ne va pas se mentir, ces élections européennes sont une défaite cuisante.

Une défaite pour le Front de Gauche, bien sûr, mais également pour tous les Français, assommés par l'austérité, trahis par le gouvernement, dont une partie est tombée dans le piège tendu par Marine Le Pen.

Le FN ne combat pas la politique économique de l'Union européenne. Il prône la même politique, recroquevillés derrière nos frontières.

Le FN ne combat pas la finance. Il veut "rassurer les marchés financiers."

Le FN ne défend pas les français, il leur ment en permanence, et les monte les uns contre les autres en fonction de leurs origines.

Le FN ne défend pas la France, il crache en permanence sur son Histoire et ses valeurs. Il est nostalgique d'un passé peu glorieux.

Le FN ne combat pas le système, il est son meilleur allié.


Les Français méritent mieux que cette bande de menteurs et d'arrivistes qui prétendent apporter le changement, mais qui incarnent en réalité ce qui se fait de pire en matière de politique politicienne, comme le laissent entrevoir les premières mesures prises dans les villes récemment passées sous leur coupe.

Face à ces escrocs, face à ceux qui leur ont permis de prospérer en enfonçant le pays dans la crise, le Front de Gauche, uni et rassemblé, représente plus que jamais la seule issue.

 

Comme membre du Front de Gauche, le Parti de Gauche 37 sera présent aux côtés de tous ceux qui luttent pour leurs conditions de travail, qui galèrent pour payer leur loyer ou pour trouver un travail ou vivre avec un budget décent.

Nous porterons à tous les niveaux la résistance aux politiques de destruction sociale menées aussi bien par la droite que par le gouvernement actuel.

Nous travaillerons à l'émergence d'une force capable d'incarner une alternative politique, fondée sur la justice sociale, la solidarité, la souveraineté populaire et la planification écologique.

Nous appelons tous nos concitoyens préoccupés par la situation actuelle et partageant nos valeurs à rejoindre le Front de gauche et ses organisations, afin de construire ensemble un avenir meilleur.

L'heure n'est plus à la résignation et à l'apathie, elle est à la construction et l'action collective.

Parti de gauche 37

Le 28 mai 2014

Place au Peuple ! Première édition du bimestriel du Front de Gauche !

  • Par pg37
  • Le 24/04/2014

"Place au Peuple!" est le tout nouveau bimestriel du Front de Gauche.

Son premier numéro (avril-mai 2014) est consacré aux élections européennes, avec des entretiens avec Corinne Morel-Darleux, la tête de liste du Front de Gauche dans la région Massif Central-Centre, et Jean-Luc Mélenchon, mais contient aussi des articles sur le Grand Marché Transatlantique, et l'avenir du nucléaire 3 ans après Fukushima.

Téléchargez-le en cliquant sur la photo !

Place au peuple n 1

Manifestation féministe unitaire du 8 mars

  • Par pg37
  • Le 06/03/2014

8 mars 2014 journee internationale de la femmeJournée Internationale de lutte pour les droits des femmes

Pour un 8 mars féministe et de lutte toutes et tous à la manifestation à 15h30 Place Anatole France à Tours

Le 1er février, plus de 400 personnes ont défilé dans les rues de Tours pour soutenir les femmes espagnoles dans leur combat pour le droit à l’avortement. Il y avait bien longtemps que les femmes tourangelles ne s’étaient pas retrouvées ensemble dans la rue pour défendre leurs droits. C’est plus que nécessaire à l’heure où en France, les fermetures de centres pratiquant l’IVG, le manque de moyens, les manipulations de sites Web pour pousser les femmes à mener leur grossesse non désirée à terme, et plus globalement les actions toujours plus nombreuses des militant-es anti-choix sont une constante menace pour ce droit resté fragile.

« Les luttes des femmes ont permis de conquérir des droits et de progresser vers l’égalité entre les femmes et les hommes. Mais aujourd’hui cette égalité est loin d’être effective dans une société qui reste encore dominée par le système patriarcal. Certains droits se trouvent même remis en cause, notamment du fait des politiques d’austérité. La montée de l’extrême-droite et des extrémismes religieux constitue un danger supplémentaire de régression pour les femmes.

La journée du 8 mars, qui célèbre l’histoire de ces luttes, est plus qu’un symbole. C’est la journée internationale de luttes pour les droits des femmes du monde entier. Nous refusons la récupération de cette journée à des fins commerciales, proposant de la « fêter » par un cadeau ou une distribution de fleurs sur le lieu de travail… sans doute pour mieux faire oublier, le reste de l’année, l’ampleur des inégalités.

Les femmes sont touchées par les inégalités de salaire et de retraite, par le temps partiel subi, la précarité, elles sont majoritairement en charge des tâches domestiques et familiales, minoritaires dans les postes de responsabilité politique ou économique. Elles sont trop souvent victimes de multiples formes de violences : viols, violences conjugales, agressions racistes de femmes immigrées, violences sexistes au travail, lesbophobie, prostitution…

Le 8 mars ne doit pas être une journée sans lendemain. Plus que jamais, il doit s’inscrire dans une dynamique de mobilisations, de luttes et de revendications des femmes, ici et par tout dans le monde, pour faire reculer le système patriarcal et obtenir l’égalité, aussi bien au travail, dans la famille que dans la société toute entière !

Cet appel national a été lancé par Solidaires - FSU - UNEF - ATTAC - Marche Mondiale des Femmes - Planning familial Ile de France.

A Tours, nous invitons les femmes et les hommes à descendre dans la rue le samedi 8 mars prochain afin de revendiquer une réelle égalité au travail, dans la rue et à la maison.

Lutter contre les violences faites aux femmes !

Défendre une éducation non sexiste et promouvoir l’égalité !

Défendre le droit à l’avortement et à la contraception !

En solidarité avec les femmes du monde entier !

Premiers signataires en Indre et Loire : SUD/Solidaires 37- Ligue Droits de l’Homme 37 - Mouvement du nid 37- Osez le féminisme 37, Collectif féminisme/droits des femmes PCF 37- AL 37- NPA 37- Parti de Gauche 37– CGT 37

Manifestation contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

  • Par pg37
  • Le 20/02/2014

Manif NDDL 22-02Le Parti de Gauche 37 se joint à l'appel à la manifestation d'une cinquantaine d'associations le samedi 22 février, à 13 heures, devant la Préfecture de Nantes, contre le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, qui serait une catastrophe humaine et écologique.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Pour réserver une place dans le car qui part d'Indre-et-Loire ou pour trouver un co-voiturage, cliquez ici.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site